Où étais-tu?

tract2

 

du 12 nov 2014 au 17 Janvier 2015

au théâtre du Lucernaire,

pour une cinquantaine de représentations


 

Où étais-tu ?

Road-movie amoureux, poétique et déjanté

de Natalie Rafal


Cette nouvelle création sera soutenue par ARCADI, le CG du Var, la Spedidam… et  le texte du spectacle est l’un des trois finalistes du concours de l’InédiThéâtre 2012, en partenariat avec l’association Postures, Lansman Editeur et le Théâtre de l’Aquarium. Il sera publié prochainement.


Exposition/ installation vivante et évolutive…
Outre la création, nous organiserons aussi une exposition/ installation scénique (dans l’esprit du travail de Boltanski et Sophie Calle) vivante et évolutive: les spectateurs pourront y inscrire leurs impressions à l’issue de la représentation, y déposer ou accrocher un “instantané d’amour” qu’ils auront apporté pour l’occasion (cela sera mentionné sur l’invitation) ou se prendre en photo (polaroid) avec la personne de leur choix, ajouter leur photo ou l’emmener chez eux… Nous ouvrirons aussi un blog pour ceux qui préfèrent l’espace virtuel….

Nous pourrons aussi organiser des ateliers d’écriture autour de la notion du lien (amical, amoureux…), de la parole intime, du carnet de route/ paysage intérieur du spectateur et des nouvelles technologies (blog, facebook, twitter…)


Appel aux réseaux intéressés par cette thématique…
Le théâtre du Lucernaire est très agréable et chaleureux et leur spectacle sont de très bonne qualité mais la fréquentation du lieu est très aléatoire. Aussi cherchons-nous à trouver des réseaux intéressés par la thématique du spectacle (autofiction – la femme – quête identitaire, amoureuse et existentielle – se perdre – se trouver -…) afin de diffuser le plus largement possible notre création. N’hésitez pas à nous faire part de vos idées et/ ou à relayer cette information!


Appel aux dons, recherche de mécénat…
D’autre part, nous cherchons encore à ce jour à compléter notre production. Nous travaillons depuis longtemps à ce projet mais il nous manque encore des fonds. aussi cherchons nous un ou plusieurs mécènes. (Entreprises ou personnes individuelles) Nous pensons notamment à des mécènes féminins. Peut-être en connaissez-vous?


Nous lançons également une souscription “participative” (pour des mécénats plus modestes – même très modestes – Nous offrirons une contrepartie à tous nos “donateurs”, (billet à tarif préférentiel, contreparties artistiques…) Ces dons soutiennent la création et sont déductibles des impôts. contact mail : nat.rafal@free.fr

Nous croyons beaucoup à ce projet car nous avons pu mesurer à quel point il touchait les gens – des ados aux très âgés (lors de lectures ou première étapes de travail) et nous sommes convaincus de sa pertinence dans le contexte actuel…


Des étapes de création de Où étais-tu ? ont été présentées au Studio-Théâtre de Charenton (94) et au Théâtre Denis à Hyères. Nous remercions le Théâtre des Deux Rives à Charenton, la Clef à saint Germain en Laye, le Théâtre du Garde-chasse aux Lilas pour leur mise à disposition, ainsi que le Centre d’exploration Chorégraphique de la Colle de Nouvé (Cie l’Imparfait) pour ses résidences de création. 


Origines

Où étais-tu ? fait écho à Ailleurs l’herbe est plus verte..?...  Spectacle qui signa ma première collaboration avec la Cie des Chants de Lames en 2003. On y retrouve en filigrane cette Fille d’Ailleurs, son personnage vagabond et perpétuellement amoureuse d’Ailleurs l’herbe est plus verte? Dans ce spectacle impressionniste, composé d’une mosaïque de textes courts, la Fille d’Ailleurs cherchait sa route, voyageait au gré des hommes et des vents… Où étais-tu ? raconte autrement cette drôle de Fille continuellement en quête. Toujours présente, mais différente. Partie faire pousser ses racines… « Rassembler les morceaux épars. Se voir à travers les trous. Attraper un trou. Tirer doucement le fil qui dépasse et tricoter une autre histoire… »

Où étais-tu ? est finaliste du concours de l’InédiThéâtre 2012 (Prix lycéen de pièces Inédites) organisé par l’association Postures, les Editions Lansman et le Théâtre de l’Aquarium. Il a été proposé à plusieurs classes de Lycées d’ile de France et mis en voix et en espace au Théâtre de Clamart en Juin 2013. Il sera publié prochainement.

Une première étape de création a vu le jour en décembre 2012 au Théâtre Denis à Hyères. Un road show pour une actrice et une danseuse. Puis, une lecture nous a été proposée au Lucernaire en Mai 2013, dans le cadre d’un partenariat exceptionnel entre Postures et le Lucernaire. Nous avons alors opté pour une lecture/mise en espace à deux acteurs afin de mettre le texte en valeur. Cette proposition à deux voix, (deux acteurs, un homme et une femme au lieu d’une actrice et une danseuse, deux femmes) a enthousiasmé les personnes présentes, public et professionnels. Cette nouvelle version a convaincu l’équipe artistique du Lucernaire.

De l’intérieur, j’ai également ressenti la pertinence de cette proposition, la nécessité d’avoir un homme à mes côtés sur le plateau pour évoquer cette quête amoureuse et existentielle. Nous avons donc « réintégré » la figure masculine… » Difficile de se passer des hommes… Comme l’écrit Marguerite Duras (et plus récemment Marie Darrieussecq) :

« Il faut beaucoup aimer les hommes… »

Nous allons donc aborder une deuxième étape de création, qui nous l’espérons, sera riche de la précédente. La première version (actrice/ danseuse) continue d’exister. Peut-être un jour coexisteront-elles ?

Natalie Rafal

 

Télécharger (DOCX, 626KB)

Les commentaires sont fermés